5 juin 2016

/ Le Bal Con

C'était une nuit trop courte pour s'allonger

Les Fêtes de la St Jean 2016

Vous étiez vraiment très beaux

C’était merveilleux parce qu’ensemble, nous avons donné le meilleur de nous-mêmes et avons su recevoir avec simplicité
Merci à vous tous pour votre gentillesse, votre joie de vivre, vos petits mots, votre souhait de poursuivre l’aventure trad’ sous le Chapiteau et autour

24-26 juin : 3 jours en équilibre au bord du monde

Aux effets spéciaux : Jukebal, Bal O’Gadjo, Zayendo, Trois Pas d’Ici, le duo Quéré-Vuidart

Les cerfs-volants de Pierre, le grand concours de siestes, les bons petits plats et les balades sur le Causse

Un des plus beaux panoramas d’Europe à 1 km, à pied ou en chaise longue

Sociabilité paisible et joyeuse, langage du corps, respect de l’autre, respiration …
Le bal, c’est la pilule anti-crise

À l’an prochain, les amis, pour un nouveau Bal Con, plus grand, plus beau, plus rouge, encore plus festif et imaginatif !

On vous adore

Un peu de lecture ?

Dans le bal chacun contribue à l’élaboration d’un moment, partagé dans un effort de création commune. Le bal est l’occasion d’une sorte de transe collective. On y fait ses armes pour savoir être soi même, s’approcher, être respectueux, intuitif pour capter qui est l’autre
Du coup, le bal redevient un lieu où la mixité et l’imprévisible de la rencontre peuvent à nouveau se jouer. Et ça nous fait du bien. (d’après Michel Reilhac)